Aides gouvernementales pour exposer au Yachting Festival

Cette aide visant à renforcer l’attractivité des principaux salons et foires français a pour objectif de soutenir la reprise de l’activité du secteur de l’événementiel professionnel dans le contexte de la crise de la Covid-19, en subventionnant une partie des dépenses de location des espaces des exposants.

Sont éligibles les entreprises de moins de 250 salariés, dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 50 millions d’euros et qui n’ont pas exposé directement à l’édition précédente du salon.

Sa gestion est confiée au réseau des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) dans le cadre de ses missions d’aides aux entreprises, en faveur des entreprises exposantes sur les principaux salons et foires français entre mars 2022 et juin 2023 dont Yachting Festival fait partie.

Montant de l'aide

L’aide prend la forme d'une subvention dont le montant s'élève à 50% des coûts supportés pour la location de surfaces d’exposition et les frais d’inscription, dans la limite de 12 500€ HT par entreprise bénéficiaire.

L’aide est calculée par la CCI en charge de l’instruction du dossier à partir de la facture émise par l’organisateur de l’événement concerné.

FAQ

La mesure concerne les « nouveaux » exposants, entendus comme des exposants qui n’étaient pas présents lors de la dernière édition tenue de l’événement. Les exposants doivent être des PME ou TPE et répondre aux conditions prévues dans le décret.

Oui dès lors qu’il prendra de la surface à son nom (inscription + surface). Et qu’il répondra à la définition d’un exposant principal, c’est-à-dire qu’il contracte directement avec l’organisateur.

L’aide subventionne à hauteur de 50% les frais de réservation des m² et les frais d’inscription. Elle est plafonnée à 12 500€ HT par exposant et par salon.

Non, c’est à l’organisateur de décomposer la facturation et de fixer un prix pour la formule sans équipement.

C’est la date de création du dossier sur la plateforme CCI de la demande de l’exposant qui fera foi pour le traitement de la demande d’aide car l’aide est plafonnée.

Oui, il est conseillé aux exposants répondant aux critères nécessaires pour bénéficier de cette subvention d’ouvrir un dossier sur la plateforme de CCI France afin de créer un numéro d’enregistrement de la demande. A partir de cette date, l’exposant pourra compléter son dossier en y déposant les pièces justificatives au fur et à mesure.

L’organisateur d’un salon dit « éligible » ne pourra pas faire plus que d’informer très largement et de la manière la plus transparente possible ses clients nouveaux exposants que la mesure mise en place par le gouvernement existe. Il n’est en aucun cas autorisé à procéder à une quelconque sélection des exposants potentiellement concernés.